Ardéchois revisité, le gâteau moelleux à la crème de marron


8 février 2019

Depuis longtemps j’ai envie de réaliser un gâteau à base de crème de marron mais j’ai toujours mis de côté cette idée car à la simple évocation de cet ingrédient,  les garçons tournent les talons. Par principe, « j’ai pas goûté mais j’aime pas ».  Moi, au contraire, ça me botte la crème de marron. Alors pour ce premier gâteau à la crème de marron, J’ai chipé la recette de l‘ardéchois au joli blog Cuisine téméraire et je n’ai pas pu m’empêcher de la bidouiller un peu : avec un peu moins de sucre (j’en mets toujours moins, je ne peux pas m’empêcher), un mélange de farine un peu rustique et voilà !!)

ardechois ardechois

Ardéchois pour 6/8 personnes

– 3 oeufs
– 80 g de sucre en poudre
– 50 gr de farine de châtaigne
– 100 gr de farine semi-complète
– 130 gr de beurre
– 250 gr de crème de marron
– 1 sachet de levure chimique
– 1 CAS de rhum

Préchauffez le four à 170°
Séparez les blancs des jaunes.
Montez les blancs en neige.
Blanchissez les jaunes avec le sucre puis ajoutez le beurre ramolli.
Incorporez ensuite la farine et la levure puis la crème de marron puis le rhum.
Enfin incorporez délicatement les blancs en neige.
Versez dans un moule préalablement beurré. Enfournez à 170° pendant 35 à 40 mn environ. Piquez avec une lame de couteau pour vérifier la cuisson. La lame doit ressortir propre.
Résultat, le gâteau est moelleux !
J’ai cuit ce gâteau dans un moule de 20 cm. Il a bien monté droit et uniformément.

ardechois

ardechois

Verdict :  la texture de ce gâteau ardéchois est légère et son goût subtil.  Parfait pour un goûter ou un dessert. Il a suffisamment de hauteur pour être coupé en deux et garni de crème ou confiture à la myrtille, au cassis…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Confiture de châtaigne


24 octobre 2012

L’automne est propice aux promenades en forêt  qui peuvent s’avérer ludiques, agréables mais aussi gourmandes. Preuve en est, un de ces derniers dimanche où il faisait beau (si si ça arrive!), la famille fourmi s’en est allée dans les bois traquer les châtaignes armée de quelques sacs que les minis n’ont pas tardé à remplir de belles quelques châtaignes : cueillette gratifiante et rapide.

La famille fourmi a regagné ses pénates après avoir rempli à moitié un sac de châtaignes sans que la fourmi Elé ne sache trop bien quoi en faire… La confiture de châtaigne semblait un rêve un peu compliqué à réaliser et puis finalement, sans savoir comment procéder vraiment elle s’est lancée.

– des châtaignes autant que vous voulez
– du sucre
– un peu d’eau
– un bâton de vanille

confiture de châtaigne

Commencez par inciser les châtaignes puis mettez dans une casserole d’eau bouillante, puis faites les cuire à petit bouillon (blop blop) pendant environ 20mn. A la fin de la cuisson un couteau doit facilement traverser la châtaigne.

Ensuite égouttez les puis encore à chaud, épluchez les, en enlevant la première « carapace » et puis la deuxième peau. Là au bout d’une vingtaine de châtaignes la fourmi Elé avait des crampes!
Ensuite réduisez en purée vos châtaignes avec un moulin à légumes (grille moyenne).
Pesez votre purée de châtaigne, ajoutez le même poids de sucre que châtaigne . Ajoutez de l’eau autant que nécessaire pour avoir une purée onctueuse.

Mettez à cuire ensuite à feu doux pendant 20mn environ (selon la quantité de châtaigne que vous avez). Tournez régulièrement. Mixez la confiture avant de mettre de mettre en pot pour avoir plus de finesse. Les amateurs sauront reconnaître la consistence, crémeuse et si savoureuse de la confiture de châtaigne!
Mettez en pot (ébouillanté puis stérélisé si vous souhaitez les conserver assez longtemps). Pour une consommation rapide comme c’est le cas chez la Fourmi, pas la peine de stériliser.

Et voilà, ça y est vous avez réussi. Ce n’est peut être pas la façon de procéder dans les règles de l’art mais cela fonctionne très bien ainsi et surtout c’est rapide (à part la séance d’épluchage!).

Rendez-vous sur Hellocoton !